Etre soi sans fards

« J’essaye tellement de bien faire que je ne fais plus ce qui me ressemble« . Attrapée au au vol dans une émission de cuisine-télé-réalité, cette phrase a attiré mon attention. Une jeune chef vient d’être sévèrement notée par le jury qui n’a pas apprécié sa cuisine.
Combien de fois avez-vous eu l’impression de vendre votre âme au diable, pour être le/la préférée… et combien de fois avez-vous trouvé injuste de ne pas l’être alors que vous pensiez avoir  tout fait pour ? Ce sont probablement ces instants de travestissement qui vous ont égaré(e). J’emploie le verbe « égarer » pour insister sur le fait que ce chemin vous l’avez connu un jour, il y a très longtemps mais c’est certain, lorsque vous étiez un jeune enfant. Ce qui est super c’est que c’est toujours là. Il suffit de faire le chemin autrement, avec les mots et la visualisation, par exemple, pour se redécouvrir, justement sans fards.  C’est à la fois  inquiétant, « et si je ne suis pas aimé(e) pour qui je suis vraiment au fond de moi », reposant de ne plus jouer à faire semblant d’être quelqu’un d’autre et réjouissant de se rendre compte qu’il suffit juste d’être Soi pour attirer ce qui est juste pour nous. Oui l’authenticité est magnétique, expérimentez et si vous le désirez, racontez-nous ici.

photo : auteur inconnu s’il se reconnaît qu’il se manifeste pour que je puisse le citer.

octobre 2012 1
Un commentaire
  • Sophie Rivière
    avril 15, 2013

    Et quand dans un monde dominé par les « fards », cette authenticité magnétique dérange…

Répondre à Sophie Rivière Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *