Comment bien utiliser son DIF ?

7-hammam-cent-ciel_annapiot Dans les conversations improbables que j'attrape de temps à autre, il y a eu celle-ci il y a plusieurs mois. Le lieu ? La salle de repos d'un hammam, lumières ultra-tamisées un dimanche après-midi . Un groupe de copines quadra papote : "hou là là il me reste au moins 25 heures de DIF à utiliser sinon elles seront perdues ; vous n'avez pas une idée de ce que je pourrais faire ? " " un stage marketing" suggère l'une ou "un séminaire d'optimisation de ton potentiel" propose l'autre…  Moi dans mon coin, dans un demi-sommeil mais suffisamment réveillée pour tilter sur ce que j'entendais, je leur aurais bien glissé ma carte de coach mais je n'ai pas osé. En attendant, si l'occasion se représentait, je leur proposerais de s'inscrire au prochain stage de Vanina Gallo sur le thème Puissance et réussite du projet, les 2 et 3 février 2010,  après avoir lu l'article de Maviepro sur le DIF, ici. Pourquoi ce stage ? Parce qu'il permet d'aller à la source de son envie, de ses aspirations et qu'il me semble que c'est le préalable à toute autre formation.

janvier 2010 6
6 commentaires
  • Annie
    janvier 22, 2010

    Dans l’article que vous mettez en lien il est bien précisé que l’employeur peut refuser : entre autre si la formation n’est pas jugée prioritaire au regard de l’activité de l’entreprise. Le DIf s’insère dans le plan de formation et doit correspondre aux axes proposés; Ce n’est pas une formation presonnelle, il est très encadré. Par exemple le salarié ne peut pas l’utiliser pour préparer un autre métier. Il répond plutôt aux aspirations de l’entreprise.

  • anna
    janvier 22, 2010

    Bonjour Annie et merci d’apporter votre lumière en direct. Vous avez raison dans la réalité c’est ainsi que ça doit être, dans les faits il s’avère que ça ne l’est pas toujours.

  • Annie
    janvier 23, 2010

    Par contre cela serait bien pour le salarié que le DIF corresponde à son souhait et ses aspirations, là je vous rejoins.
    Pour l’instant le DIF et l’entreprise ne s’inscrivent pas dans cette dynamique, des exceptions doivent exister certainement.

  • Virginie
    janvier 23, 2010

    Merci pour ces regards éclairés ! Moi aussi je pense que l’employé devrait pouvoir entreprendre une formation qui corresponde à ses aspirations, d’autant que personne n’est irremplaçable dans une entreprise, il y a tellement de monde qui cherche du boulot autant que chacun puisse entrer là il a envie d’exprimer ses talents et sortir de là où sa créativité reste bloquée. D’après vous c’est utopique ?

  • anna
    janvier 30, 2010

    Virginie ce n’est pas utopique, mais il faut aussi être réaliste, les entreprises ne sont pas là pour « parenter » les employés, ça c’était autrefois. Le DIF a été initialement conçu pour l’intérêt des deux parties.

  • pergolese
    mai 8, 2010

    Bonjour,

    Sur le DIF, je signale un excellent forum de discussion à cette adresse : http://www.le-dif-en-questions.fr

    pergolese

Répondre à Virginie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *