Un thérapeute à l’écran…

In treatment_annapiot … de télévision.  C'est dans la série In treatment (En analyse).  Paul Weston, le thérapeute reçoit ses patients du lundi au jeudi et a sa séance du supervision le vendredi (et pas comme je l'ai entendu dire "eh le mec il va pas bien, alors il est obligé d'aller aussi chez le psy"!). Chaque épisode correspond à une séance, on retrouve les patients semaine après semaine.  C'est une  autre façon de raconter la vie, sans effets spectaculaires, ni histoires invraisemblables. On y apprend beaucoup sur les mots des maux et sur nous-même, chacun trouvera ou non des résonnances avec son histoire. Le DVD de la saison 1 est sorti en septembre !

Quasi théâtrale, sans aucun effet visuel ou sonore, ne proposant en
général que d’interminables monologues ou de pesants silences,
En analyse cumule
les handicaps. Véritable pied de nez à l’agitation permanente présente
dans bon nombre de blockbusters du moment, la série est pourtant une
indéniable réussite. Formellement ultraréaliste, elle s’offre la
liberté – sans doute nécessaire – de mettre en scène des patients
atypiques : une jeune femme amoureuse de son psy, un militaire de
retour d’Irak ou encore une ado gymnaste à tendances suicidaires. Un
réel tour de force télévisuel pour les acteurs et des dialoguistes, qui
fait de
En analyse non seulement un projet captivant, mais
aussi, plus simplement, une suite d’histoires très réussies. Après 43
épisodes d’une demi-heure, les téléspectateurs américains ne s’y sont
pas trompés. Une seconde saison est actuellement en préparation.

octobre 2009 3
3 commentaires
  • catherine
    octobre 18, 2009

    Ahh oui j’ai découvert cette série il y a qq mois!!
    Pas si atypique que ça la jeune femme amoureuse de son psy! C’est le transfert tout simplement!;)
    En tout cas pour une fois j’adhère à cette série que je trouve très réaliste, j’aime beaucoup l’ambiance des séances, le cadre, le psy et ses interventions! franchement je vote pour!

  • anna
    octobre 18, 2009

    Catherine, c’est la forme qui est atypique, comparée à d’autres séries actuelles. Il arrive même que je m’ennuie, juste ce qu’il faut, en la regardant… parce que la règle des trois unités du théâtre antique contraste sérieusement avec le monde d’aujourd’hui ;-)

  • catherine
    octobre 18, 2009

    C’est atypique par rapport au série qui speed, qui pètent de partout!! Mais je trouve cela vraiment bluffant de réalisme! enfin moi j’ai l’impression d’être au boulot à voir ça! ;)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *