Les ados sont merveilleux… pour peu qu’on les écoute

CREATE 4033770080_f4b2826ee0_bQuels sont vos souvenirs d’adolescence ? Etait-ce une période bénie où vous vous êtes follement amusés, vous étiez épanouis et heureux de vivre… quelle chance vous avez eue. Si votre perception est plutôt celle d’un moment pénible, en perte de repères avec un corps devenu soudain étrange et la sensation d’être incompris de tous et particulièrement de vos parents, nous étions dans le même club.
Aujourd’hui nous sommes, vous et moi, passés dans le groupe des adultes, voire des parents d’ados. J’ai conservé une infinie tendresse pour les ados que je croise. Par un heureux concours de circonstance, ma route a croisé celle d’un jeune garçon avec qui nous avons travaillé à démêler une scolarité douloureuse ainsi qu’une difficulté à exprimer ses idées.

En creusant un peu, il s’est avéré que l’école chaotique était un symptôme derrière lequel se cachait un monde des possibles qui avait besoin d’être entendu, validé pour pouvoir exister. A ce moment, l’adolescent entendu dans ses rêves, ses désirs, ses doutes, ses peines s’est senti reconnu et a pu mieux habiter son quotidien, accepter de prendre ses responsabilités, devenir pleinement acteur de sa vie et passer de l’opposition à la construction.

photo : auteur activement cherché sans succès

zp8497586rq
janvier 2013 0