Garder le cap dans un projet

Turning_torso_annapiot_2
Avoir un projet c'est génial. Travailler dessus pour le développer, encore plus. Là où ça se complique c'est lorsque les autres s'en mêlent.  Le plaisir d'être "reconnus" pour la pertinence de votre idée est parfois supplanté par le doute provenant des nombreux avis que vous recevez ; ceux que vous avez sollicités parfois mais aussi ceux que vous n'avez pas demandés !
Pour garder le cap,  prenez le temps chaque semaine de faire le point sur :
• où vous en êtes dans votre envie ? 
• comment est-ce que vous avancez, qu'avez-vous mis en place ?
• quelles sont les choses entendues ou lues qui vous ont encouragés mais aussi celles qui vous ont abattus ?
Notez vos pensées dans un carnet et n'hésitez pas à le consulter et le remplir régulièrement.
L'image qui illustre ce billet est un symbole que j'aime et auquel je me réfère souvent en période de doute : the Turning Torso à Malmö (Suède), un gratte ciel résidentiel conçu par Calatrava. C'est très haut, ça tourne, mais ça tient et la vue y est sublime  !

avril 2009 1
Un commentaire
  • Stéphanie
    avril 12, 2009

    Bonjour Chère Anna,
    … très justes réflexions… Bien sûr j’ai connu ce versant du projet : recevoir (ou subir) l’avis des autres. Mais pour être de plus en plus souvent sollicitée à donner le mien, je prends le parti, à présent, de toujours introduire mes possibles conclusions par « attention, ceci n’est que l’avis de quelqu’un qui… (qui a telle légitimité professionnelle, tel background personnel… etc.). Cela désamorce toute sur-importance que mon avis pourrait prendre, et avertit l’autre qe l’on pourra demain lui dire le contraire, et qu’en plus tout le monde peut avoir tort !
    Bon WE pascal :-)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *