Singulièrement vôtre

C’est le thème de l’évènement  auquel  j’ai assisté vendredi 17 octobre. Quatre coachs organisateurs (André de Châteauvieux, Emilie Devienne, Stéphane Einhorn, Marc Traverson), quatre ateliers d’une heure trente pour échanger autour des thèmes suivants : l’argent, l’altérité, le désir, le territoire, des participants et surtout les mots qui ont retenu mon attention Une matinée pour cultiver votre singularité ! C’était plus que suffisant pour me donner envie d’y assister. Je ne relaterais pas ici le contenu des ateliers mais quelques impressions, qui font (associés aux rencontres et aux travaux de groupe) que j’en suis revenue enchantée et convaincue que le coaching c’est vraiment le bon choix  ! Méli-mélo de mes découvertes :

 

• un « format » qui me convient idéalement, à la fois pour le temps
imparti aux ateliers mais aussi pour la qualité des échanges ; on est
là pour rencontrer, confronter, expérimenter, se développer, mine de
rien !
• certains coachs  accordent plus d’importance à la qualité de
la relation qu’aux outils acquis (ce qui ne signifie pas qu’on peut faire sans outils, attention). Stéphane Einhorn affirme même que la « poly-technique »
en elle-même ne fait pas la qualité de l’accompagnement,
• si le
thème des deux ateliers auquels j’ai assisté est proposé, leur contenu s’est élaboré  avec ce que chaque participant y a apporté, il y avait
donc de la place pour la créativité !
• dans l’atelier sur le
Désir (auquel je suis arrivée en retard, merci la SNCF) j’ai été
accueillie par André et j’ai réellement pris conscience de la valeur de ce mot  accueillir (mon besoin de considération était largement nourri, merci André ;-))
• dans l’atelier sur l’Altérité,  Stéphane nous a proposé de nous
présenter « sans pedigree » c’est-à-dire de décliner simplement notre
prénom et la raison pour laquelle nous avions choisi ce thème. Quelle
liberté de pouvoir aller à l’essentiel sans s’encombrer des formalités
habituelles. La relation, puisque c’est de ça qu’il s’agit,  s’en trouve de fait modifiée et prend une tournure inattendue (et réjouissante,  dans ce cas précis).

Vivement la seconde édition de ces rencontres !

octobre 2008 3
3 commentaires
  • André
    novembre 2, 2008

    Anna,
    J’ai eu envie de créer cette matinée sous le signe de l’inédit, du singulier, et c’est, pour moi, bien singulier de découvrir ton billet dédié à ces rencontres.
    Mille mercis Anna pour tes lignes tout en impressions et sensations. Comme le tableau sensible d’un peintre impressionniste.
    Oui il y aura une seconde édition et plus, si affinités ;-)

  • Emmanuelle
    novembre 3, 2008

    je ne suis pas coach, tu le sais bien Anna, mais tu parles si bien de cette rencontre que j’ai qu’une envie… assister à ce type d’événement organisé entre confrères.

  • Béatrice
    novembre 5, 2008

    Je n’ai pas pu assisté à cette 1ère édition, mais j’attends la 2ème avec impatience!
    Oui, comme d’habitude, Anna , tu fais vivre sous ta plume chaque évènement de ta vie, tu les partages et nous donne l’ENVIE de…! Merci à toi
    Béatrice

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *