Parlez avec d’autres coachs

Image_1
Pour devenir coach, c’est capital de sortir de chez soi  ! En clair ça veut dire "faut y aller", se retrousser les manches, enfiler son habit de lumière, mettre sa timidité et ses doutes de coté et aller à la rencontre des autres. Faire de la recherche c’est bien, se former et lire également mais à la longue ça peut réduire notre vision du coaching à un truc juste hypothétique, qu’on rêve de faire mais qui est surtout virtuel ; et "coach virtuel" ce n’est pas mon projet pour le moment !
J’ai donc décidé de passer à la vitesse supérieure et de rencontrer d’autres coaches, thérapeutes, médecins, psychologues ! Je me fixe l’objectif d’en voir deux par semaine et mon agenda se remplit. Comment je les choisis ? Au gré des suggestions des uns et des autres. Testez : si vous posez la question autour de vous, il y a toujours une personne qui en connait une autre qui …   C’est enrichissant, ressourçant, et tellement apprenant. Je quitte ces rendez-vous avec plein d’infos, d’autres points de vue, des idées, des envies. Je laisse "sédimenter" un moment et puis je vois ce qui remonte et à chaque fois j’en tire des leçons pour le coaching que je construis ! En illustration un "digest" des valeurs que j’y intègre .
(si l’auteur du montage  se reconnaît, qu’il se manifeste afin que je puisse le citer)

octobre 2008 5
5 commentaires
  • Luc
    octobre 3, 2008

    Bonjour !
    Il y a eu une étape essentielle dans mon parcours, liée justement à cette ouverture… Sortir de chez soi, poser des questions, parfois se faire claquer la porte au nez (!), souvent recevoir un bon accueil et des visions différentes de ce que l’on peut faire, ce qui parfois éclaire sur ce que l’on veut faire.
    Après tout c’est bien le principe du coaching, faire émerger ce qui n’est pas apparent mais tellement important.
    Bonnes rencontres,
    Luc

  • anna piot
    octobre 7, 2008

    luc bienvenue sur mon blog, un post tardif (pardon) en lien avec le vôtre pour vous remercier de cet apport… à plusieurs on (je) se (me) sent plus fort (e), basique mais utile ;-). à bientôt

  • Catherine
    octobre 28, 2008

    Anna,
    Je voudrais bien faire partie de ta liste d’objectifs et te rencontrer.
    De mon côté je fais pareil et je suis aussi supervisée avec d’autres coachs donc ça ouvre des horizons (supervisée par André qui m’a parlé de ton blog), je fais une thérapie, je réunis dans un GEM (groupe d’évolution mutuel) 5 coachs de ma formation une fois par mois, à côté je déjeune avec d’autres coachs, je vais m’affilier à une association (peut-être AEC), et enfin je suis en train de créer l’association des coachs HEC. Et puis pour finir je vis autour de moi avec des non coachs, mes amis ne sont pas coachs, car il faut s’arrêter (!!), je lis aussi des livres passionnants sur le coaching en ce moment, je commence aussi à coacher notamment ma meilleure amie Gaétane dans le cadre d’un projet professionnel. Je commence doucement mais le meilleur conseil que l’on m’a donné cest apprendre en faisant et que l’on doit démarrer le plus tôt possible.

  • anna piot
    octobre 29, 2008

    catherine, merci pour l’intérêt que tu portes à mon blog. Je suis contente de voir que mes billets t’inspirent régulièrement ;-)

  • Mahé
    février 1, 2009

    cherchez à voir Olivier Soulier… sur Paris

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *